[Armée] Kabale de l’Os Saillant

La Kabale de l’Os Saillant et ses « alliés » de la Coterie des Sept Lamentations aiment surgir dans l’espace réel en quête de nouveaux esclaves et de sensations fortes !
Inféodé à la Kabale du Cœur Noir, l’Os Saillant profite de l’ombre de son suzerain Asdrubael Vect pour outrepasser quelques règlements intrinsèques à la communauté Drukhari
Quant aux Sept Lamentations, l’Haemonculus Zenferroni a obtenu l’approbation des Prophètes Charnels pour parfaire ses recherches …

Il semblerait que l’Os Saillant se soit spécialisé dans la capture de spécimens extraordinaires, des créatures hors normes, voire des guerriers de valeur parmi les peuples de l’espace réel …

Bien que de nombre de ces individus capturés soient interdits à l’intérieur de Comorragh, l’Os Saillant ne manque jamais de clientèle. Afin de ne pas souffrir ouvertement la colère de leurs concurrents ou de s’attirer le regard courroucé d’Asdrubael Vect, la Kabale a créé un comptoir commercial sur une planète désertique en bordure de la galaxie …
Cette planète aride ne présente aucun intérêt stratégique ou écologique, aucune colonie n’y a jamais pris pied et personne ne viendrait à la surface de cette planète morte …
Un lieu parfait pour commercer en secret avec tous les rebuts de la galaxie ! Parias, mercenaires et pirates bravent les tempêtes solaires et l’atmosphère brûlante du monde d’Arha’Kyss, tel que le nomment les Drukhari …

Ky’Zats Aderakh, Grand Archon de la Kabale de l’OS Saillant. Ses projets, plus qu’ambitieux, pourraient mener la Kabale à sa perte, mais chaque kabalite croit en sa vision et est prêt à donner sa vie pour mener à bien le projet
Lyek Tinecs, bras droit et concurrent de Ky’Zats Aderakh. Il aime avant tout se plonger au cœur de la mêlée et ressentir la douleur de ses ennemis à proximité. Les tactiques de guérilla de la Kabale ne lui offre que peu de satisfaction …

Les manigances de Ky’Zats cachent un projet bien plus ambitieux : les gains des ventes d’esclaves exotiques lui permettent d’établir la construction d’édifices souterrains en vue de la terraformation d’Arha’Kyss. En effet, la Kabale serait très liée à une ancienne colonie Exodite qui souhaiterait recréer un empire en partant de cette planète.
Cependant, le choix de cet astre reste un mystère, et la plupart des concurrents de Ky’Zats, y compris Asdrubael en personne, observent de loin, avec curiosité, mais sans intervenir … pour le moment …

La livrée de la Kabale de l’Os Saillant est de couleur os, les armures et coutelas sont même souvent taillées dans les carcasse de créatures gigantesques. Le violet et le bleu ont aussi une grande importance au sein de la kabale.

Les clients de la Kabale sont très nombreux et proviennent de tous les peuples, ou presque, de la galaxie. Des marchands et Inquisiteurs de l’Imperium, peu scrupuleux, viennent se fournir en objet rares, artefact xeno et créatures incroyables. Des Aeldaris de toutes convictions viennent échanger sur Arha’Kyss et rient de l’entreprise de la Kabale, mais espèrent que ce rêve fou prenne vie. Même la jeune race de T’au vient troquer des technologies. Aucun de ces clients n’admettra avoir négocié avec des Drukhari, mais tous sont satisfaits de l’existence de comptoir dans l’espace réel …

Certains Exodites ont même rejoint les rangs de la Kabale. Kaels conduit désormais ses troupes à bord de son Venom modifié, en chasse des cibles les plus imposantes

Inutile de préciser que le secret autour d’un tel projet s’est bien vite évanoui et il attire désormais la convoitise d’autres Kabales. Le Temple de la Griffe Ardente offre ses services aux éminences de la Kabale.

Mag Thegos, Klaivex du Temple de la Griffe Ardente
Les Incubi du Temple de la Griffe Ardente ont embrassé le projet de Ky’Zats et servent désormais ses intérêts
Les Corsaires de Vulkris chassent à bord de leur Venom. Rien de les ravit plus qu’une grande et belle explosion
Vulkris a taillé lui-même sa dague dans la dent d’un vers géant vivant à la surface d’Arha’Kyss. Il a laissé le vers en vie afin que ce dernier éprouve de la crainte à la vue des Drukhari jusqu’à la fin de ses jours

Mais le premier client de la Kabale  est en réalité la Coterie des Sept Lamentations. Son chef Heamonculus, Zenferroni, mène des recherches complexes sur l’alliance de la mécanique et de la biologie. Son rêve est de créer un navire Drukhari semi-conscient, pouvant se passer de pilote et d’artilleurs …
Ses expérimentations l’ont conduit à poursuivre des pieuvres stellaires, d’étranges créatures capables de se mouvoir dans le vide spatiale.  Après de multiples tentatives, et de nombreux échecs, il a enfin réussi à fusionner une de ces bestioles avec un Raider.

Le PoulpoRaider dans toute sa splendeur !
Zenferroni aime affamer ses créations avant un raid dans l’espace réel. Tiraillée par la faim, la créature aura ainsi beaucoup plus de répondant et d’agressivité
Le PoulpoRaider est la grande réussite de Zenferroni. Qui sait sur quel projet déjanté il va désormais se pencher ?
A la fois machine et être vivant, le PoulpoRaider est virtuellement indestructible. En cas de dommages importants, la réparation de la coque, les soins ésotériques accélérés ou le clonage permettent de le rendre à nouveau opérationnel.
La pieuvre spatiale a réagi d’une façon inattendue à son incarcération dans le Raider. De nouveaux membres ont poussés à l’intérieur même de la machine. Zenferroni avait-il prévu cela ?

Zenferroni a « accidentellement » tué un grand nombre de spécimens lors de ses recherches. La Kabale de l’Os Saillant l’a fourni en grande quantité de bêtes étranges, et il est désormais redevable envers Ky’Zats Aderakh. Il accompagne donc la Kabale lors des excursions dans l’espace réel. Il ne manque pas d’occasions de tester ses nouvelles expérimentations sur le terrain, et de récupérer de nouveaux spécimens, de récolter de la matière première ou d’observer le comportement des différents peuples de la galaxie.

L’arme préférée de Zenferonni est le Fusil Vitrificateur car il peut observer les détails du champs de bataille, comme sous un microscope
Keregos, l’acolyte de Zenferonni, mène les créations de son maître au combat
Eurymedon, l’un des Talos de Zenferonni
Zenferonni l’a équipé de toute une série d’instruments de mesure et de prélèvement afin de récupérer des échantillons sur le champs de bataille
Jean-Edouard est un petit stagiaire qui ne sort jamais dans l’espace réel sans sa lunchbox

La kabale dispose aussi de nombreux véhicules, dont une triplette de Ravager

Le sable corrosif d’Arha’Kyss attaque la coque des véhicules, les ravager et raider de la kabale sont donc construit dans un alliage de plusieurs métaux afin de conserver sa résistance.
Les voiles éthériques portent l’héraldique personnel de Ky’Zats, avec des variations propres à chaque vaisseau
Certains véhicules voient leur coque peinte avec des motifs abstraits,mais le symbole de tentacules ou de volutes revient régulièrement
Chaque nef de la kabale est la propriété exclusive de son équipage qui doit entretenir l’appareil par leurs propres moyens
Bien qu’étant des drukhari indépendants, les équipages des Ravager doivent cependant allégeance à Ky’Zats
Les équipages forme une sorte d’élite, leurs talents sur le champ de bataille sont indispensables aux raids dans l’espace réel, et le fait qu’ils ne touchent jamais un sol autre que celui d’Arha’Kyss nourrit la jalousie des kabalites du rang …
Inspiré des travaux de Zenferonni, ce Raider allégé réduit son équipage afin qu’un seul drukhari puisse à la fois piloter et tirer.
Sans voile ni éperon, cet esquif plus léger permet de porter les kabalite au cœur des combats
Les Raider plus classiques portent la même héraldique que les Ravager
Les voiles éthériques sont plus ou moins travaillées selon l’envie de l’équipage
Voici une force de raid prête à déferler dans l’espace réel ! (Armée de 1750pts, 2 contingents)
Zenferroni à la tête de sa coterie
Certains kabalites portent une ancienne livrée, mais Ky’Zats a exigé que ces derniers adoptent à leur tour les armures d’os
Habitués à des opérations de guérilla éclair, la kabale utilise beaucoup de véhicules et peu de kabalite foulent le sol d’un monde proie
Les Wracks suivent aveuglément les ordres de leur Haemonculus, leur but est la collecte de nouveaux specimens
Les Venoms servent aux unités antichar de la kabale, leur vitesse leur permet d’intervenir au plus vite sur les points clé et de faire taire les plus gros canons
Lorsque la kabale entre dans l’espace réel, même le plus téméraire des guerrier éprouve de l’hésitation …

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *