[Fluff] Les Ferrailleurs du Gran’Rouge #01

Toujours rien. Krok’Zom trépignait de colère. Toujours rien à des lieux à la ronde. Rein’ et Yffl’, ses deux squigs sniffeurs ne trouvait plus de traces des Zoms-ferraille depuis une bonne semaine. La tension avait tendance à monter au sein de sa bande ces derniers jours d’inactivité.  

Comme si ça ne suffisait pas que ses gars commencent à se bastonner entre eux à force de tourner en rond, le Gran’Rouge avait avalé un paquet de ces derniers. Non pas qu’il cherchait de la viande, l’Grand il n’aime pas ça, mais il raffole des bouts de ferraille en tout genre, une sorte de métauvore, et ses gars ils ont la fâcheuse tendance à porter leurs armures toute la journée … 

 

Le Gran’Rouge
Il y a quelque temps encore, il arrivait facilement à dénicher u
ne bande de Zom avec des armures qui brillent dans le coin, au pire il tombait sur quelque nain qui prospectaient en dehors de leur montagne, leurs armures étaient pas aussi brillantes, mais ça donnait le change tout de même. Krok’Zom se rappelait avec nostalgie de cette routine habituelle : Ils les fracassaient, donnait à manger à leur majesté le Gran’Rouge, se partageaient les restes, etc … Y’en avait toujours qui revenaient, des fois les mêmes il avait l’impression. Mais là ça faisait quelque temps qu’il y en avait de moins en moins, et ça, ça sentait pas bon.

Par contre il y avait de plus en plus de trucs morts qui rôdaient dans le coin, mais le métal rouillé l’Gran’ il digère mal, ça lui donne des maux de ventre terrible, a un tel point que toute sa troupe d’Orruks a dut partir en maraude à l’extérieur.

Sa troupe, maintenant bien réduite, d’Orruks aux dos blanc flanqué du Squig de Sang, avait parcourue des miles sur les terres arides de l’Est sans rien à castagner de solide et peu d’endroits pour se poser un peu. La sécheresse n’aidait pas non plus à la pousse des champignons et à leur développement. Une terre morte et ennuyeuse qui commençait doucement à épuiser sa bande d’Orruks.

Son chaman Grot, Tournik’Oty, lui avait expliqué un truc avec des zam’. Un autre puissant chaman, moins que lui à ses dires, était en train de siphonner toutes les zam’ des Zom pour ne zamais … jamais revenir. Situation intolérable pour Krok’Zom ! 

Ces combats contre les choses mortes frustraient de plus en plus ses boyz. Ils beuglaient et se plaignaient souvent de frapper dans le vide, et se faisant, se retrouvaient avec de plus en plus d’élongations des muscles et finissaient nombreux chez le Doc’. Krok’ avait bien penser à en rectifier quelques uns afin de les faire mieux viser avec leurs Kikoups, mais il s’était déjà frotté aux truks qui flottent et ils fallait bien avouer qu’il avait parfois l’impression de tailler dans le vide … il se garda bien de partager cette pensée.

Krok’Zom était bien décidé à rééquilibrer les forces pour continuer à fournir à sa bande des bonnes bastons « com’avant » et au Gran’Rouge de quoi se mettre quelque chose sous la dent. Pour ça il fallait tracer la route et trouver d’autre choses-mortes pour leur poser deux trois questions à sa façon … Il finirait bien par trouver ce voleur de Zam’.

Une pensée sur “[Fluff] Les Ferrailleurs du Gran’Rouge #01”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *