[jeu]debrief du tournoi Refugium Warhammer 40.000

Tournoi Refugium Warhammer 40k Turnier : le debrief

Dimanche 23 septembre a eu lieu un petit tournoi Warhammer 40 à Immendigen, sud de la forêt noire, en Allemagne.

Il s’agissait d’un petit tournoi dans la mesure où les listes faisaient 1250 pts et qu’il s’est déroulé sur 3 parties en une journée.

La scène locale du sud de la forêt noire et une communauté que je connais et apprécie pour avoir participé à plusieurs événements et dont les restrictions sont simples :

  • pas de Lord of War,
  • pas de personnage nommé,
  • figurine Forge World limitées à 25 points de puissance.

C’est tout.

D’un point de vue personnel, je trouve ces restrictions tout à fait satisfaisantes et suffisantes en accompagnement des règles alpha et béta proposées par Games-Workshop. Mon avis et que vouloir imposer plus de restriction va tout simplement à l’encontre du jeu et le dénature. Je trouve déjà la limite sur le Forge World un peu lourde mais enfin….

Pour me préparer au tournoi, j’ai mis sur pied une liste Heretic Astartes basée sur un bataillon Alpha Legion, 90 cultistes et un Fire Raptor Forge World ainsi qu’une detachement supreme Command Thousand Sons  avec 3 princes Démons.

J’ai pu tester cette liste en réduisant un peu la voilure sur les cultistes par manque de points. J’ai fait 4 parties tests au sein de mon club local contre un T’au, un space wolf, une death gard et un blood angel. Je gagne ces 4 parties ce qui me met en confiance par rapport aux capacités de cette liste.

Un seul problème : suite à de constructives discussions d’après partie, j’ai réalisé que ma liste ne tenait pas compte du FAQ d’avril et du changement de points du Fire Raptor. Je me retrouvais avec une liste soudainement injouable à 5 jours du tournoi.

Du coup, j’ai mis sur pied une liste avec mes Drukhari, ne voyant pas d’options viables avec l’Heretic Astartes.

J’ai joué deux bataillons :

Cabale du cœur noir avec 3*7 Kabalites, 3 Ravageurs et 2 Archons

Haemonculus Coven des prophètes charnels avec 3 Talos, 3*5 Wracks et 2 Haemonculus.

Je pars avec 16 points de commandements : 10 pour deux bataillons +3 standard + 3 pour armée entièrement peinte.

Je n’ai pas joué l’armée depuis mai dernier et n’ai aucune idée de ce que ça va donner.

Le résultat :

1er partie contre Mario et ses Drukhari et Arlequins => victoire 19/9

2eme partie contre Alex et ses Tyranids => défaite par abandon

3eme parte contre Raphael et ses T’au => victoire 22/5

Les deux victoires s’expliquent comme la défaite, par la capacité à s’emparer et à rester sur les objectifs pour collecter les points de victoire.

Le deuxième scénario m’est clairement apparu comme impossible à gagner dès la fin du 1er tour de l’adversaire. Même une égalité n’était pas sur la table et dans la mesure où, avec une défaite, être sur le podium n’est plus un sujet, je ne perds pas de temps à lancer les dés dans le vide et lâche l’affaire sans avoir besoin de jouer mon deuxième tours, incapable de marquer le moindre point de victoire pour le deuxième tour consécutif et mon adversaire ayant 16 points garantis sans même déplacer une figurine ou lancer un dé….

Au final, je termine 9eme sur 18 joueurs pour des raisons de goal-average et de différences de points de victoires. 1er et 2eme place sont occupées par, oh surprise, les deux joueurs tyranides….la première place occupée par mon ami Stefan, également du club de Schaffhouse, qui marque plus de 120 points de victoires en 3 parties et Alex, le joueur Tyranid contre lequel je perds avec 60 et quelques points de victoire.

Que retenir de ce tournoi ?

Ma liste, malgré deux victoires, n’était pas adaptée :

Les 3 talos sont trop lents et vulnérables contre une autre liste drukhari (qui blesse tout sur 4+). Ils sont vulnérables face au seau de dés que le joueur Tyranid va lancer avec les vagues de genestealers au corp à corp 1er tour. Par contre, face au T’au, ils gagnent la partie quasiment tout seul. Cette unité reste une formidable éponge à tir mais ne résoudra pas les problèmes d’occupation du terrain.

Les canons désintégrateurs ne servent à rien car personne ne joue d’infanterie lourde (ou alors avec des svg invu et une forme d’insensible à la douleur) et les cibles importantes ont une endurance de 7 (riptide, prince tyranid…), qui du coup sont blessées sur du 5+. J’aurai dû aligner 9 lances des ténèbres, plus adaptées contre les cibles à forte endurance et nombreux points de vie.

Les personnages à pied sont trop lents pour participer à l’action et du coup, la taxe d’un archon et d’un Haemonculus qui ne servent à rien se fait ressentir. Si j’ai pu jouer ces personnages de manière plus agressive, je ne le fais que contre une armée que je sais plus faible au corps-à corps et du coup, 2 partie sur 3, ils sont peu utiles.

Au final, les ravageurs ne sont pas si pertinents : 5 Arlequins dans un transport avec pistolet fuseur vont bien mieux faire le boulot tout en étant plus flexible et plus durs à toucher.

De même, ma liste a manqué de puissance de feu anti personnelle : 2 Venons avec 24 tirs à 18 ps auraient grandement aidé à donner plus de difficultés aux Tyranids.

Voilà pour ce debriefing. Je suis ok avec le résultat mais je reste totalement dubitatif sur la deuxième mission jouée et la facilité avec laquelle les deux listes Tyranids on survolées le tournoi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *