[Kill Team] Pourquoi j’ai envie d’y jouer ?

Sorti depuis peu par Games Workshop, Kill Team est un nouveau jeu se déroulant dans l’univers de Warhammer 40000. Un système proposant de l’escarmouche et un mode de campagne, avec évolution possible des combattants.
Et je dois bien avouer que ce jeu me fait de l’œil !
Pourquoi un tel engouement ?

Un nouveau jeu ? Mais c’est du Warhammer 40000 ?!?

Alors oui, ça se déroule dans l’univers de Warhammer 40000 et on y joue avec des figurines de Warhammer 40000. Les habitués du jeu seront très à l’aise avec les règles de Kill Team, tant il existe de similitudes entre les deux corpus. Les profils des figurines, des armes et des pouvoirs sont strictement les mêmes ! Cependant, les valeurs en points changent, car, ce qui peut être très fort dans le cadre d’une armée, ne l’est pas forcément au sein d’une équipe de commandos.
De même, tous les profils d’un codex ne sont pas accessibles, il n’y a souvent que 3 ou 4 profils jouables, quand ce n’est pas qu’un seul …

Voici la Kill Team DeathWatch de Eternal Hunt ! Passez visiter son blog, il est passionnant

Chaque figurine est un combattant unique et individuel, dans Kill Team, pas d’unités, pas de véhicules ! Chaque combattant peut donc être équipé et personnalisé ! En outre, des rôles peuvent être attribués aux combattants, tels que Leader, Appui Lourd, Vétéran … Et chacun de ces rôles apportera son lot de bonus, arbre de compétence et stratagèmes …

Des stratagèmes ? Oui ! On garde les bonnes idées de la V8 de Warhammer 40000 et on utilise les Points de Commandement et les Stratagèmes. Outre les Stratagèmes communs, il y a des stratagèmes liés aux rôles, à la faction ainsi qu’aux missions.

Les règles du jeu

Le gros changement dans les règles, ce sont les phases de jeu.
Dans un premier temps, le premier joueur va déplacer toutes ses figurines et effectuer ses charges. Puis le second joueur fait de même. Là déjà, ça change pas mal … On est plus dans le format « Je joue mon tour, puis tu joues ton tour »
Les phases par la suite vont se dérouler en alternance : le premier joueur fait tirer un de ses combattants, puis le second en active un, et ce jusqu’à ce que tous les combattants aient tiré. Puis vient la phase de combat, qui va se dérouler de la même façon.
C’est presque dommage en fait que la phase de mouvement ne se déroule pas comme le tir et le combat….
J’aime bien : le jeu est plus souple, plus dynamique, on attend moins son tour, on a enfin l’impression de jouer ensemble, on reste pas à rien faire pendant des plombes.
Les règles ne sont pas les plus abouties auxquelles j’ai pu jouer, mais je les trouve très agréables !

Le livre et ses extensions

Le livre de base, en plus de contenir toutes les règles pour jouer à Kill team, propose aussi un grand nombre de listes d’armée correspondant aux codex de Warhammer 40000. On y retrouve donc des Space Marines en tout genre, des Eldars de tout types, des Tyrannides, des Nécrons et même des Tau !
Avec le livre seul, on est prêt à jouer, surtout si on est déjà joueur de Warhammer 40000, puisqu’il nous suffira alors de prélever quelques figurines dans nos armées standard.
Désolé pour nos amis démons, GW n’a pas jugé qu’un commando démoniaque soit suffisamment convaincant …

Outre le livre de base, tout le matériel nécessaire pour jouer est aussi proposé à la vente : cartes Stratagèmes, carte profil à remplir, dés thématiques …

Et il existe même des « Théâtres d’Opérations » : des boîtes de décors livrés avec scénarios et cartes tactiques spécifiques ! De quoi bien thématiser vos parties !!!


Et là, l’annonce de la sortie de Rogue Trader vient confirmer ce dont je me doutais déjà : le jeu va être suivi et est un très bon support pour raconter des conflits plus humbles d’envergure …

Jeu en campagne, évolution et narration

Le jeu propose de jouer en campagne, en gérant l’évolution des personnages. Rien de bien compliqué : les personnages gagnent des niveaux, ce qui leur octroie des capacités spéciales en plus. Pas de gestion des blessures comme on avait à Mordheim …
Ce qui est vraiment intéressant, c’est la gestion de plusieurs ressources au sein de la campagne, au fil des victoires et des défaites. J’avoue que ces ressources me donnent déjà plein d’idées pour lier des parties de Kill Team et de Warhammer 40000 !

En terme de narration, comme tout jeu en campagne qui se respecte, vous allez avoir l’occasion de raconter de fantastiques affrontements, des vengeances glorieuse et des rancœurs éternelles !

Défi modélistique, envie de peindre et collectionner

Et là, c’est le drame !

De tout petits groupes, forts en caractère, à personnaliser … Je me suis fait happer !
J’ai envie de monter 50 Kill Team différentes !
Pourquoi tant d’engouement pour ce format ? Déjà, j’adore l’escarmouche : Mordheim, Gorkamorka, Eden …

Haaaaa ! Mes Révolussionères Gretchins pour Gorkamorka ! Que de bons souvenirs !

En plus, soyons honnêtes, si j’adore les figurines de GW, je ne suis pas très fan des véhicules. Ma première armée à 40K était de l’Alpha Légion ! Pourquoi ? Parce qu’étant des spécialistes de l’infiltration, ils n’avaient pas besoin de véhicules !
J’ai des petits bouts d’armées, glanées au fil des années, et pas forcément de véhicules …
Je vais commencer, calmement et rationnellement, par une vieille envie qui me titille depuis que j’ai découvert la couverture V3 de Warhammer 40000 : un commando de Black Templar !

J’ai aussi envie de faire des Harlequins, notamment car j’ai tout un stock de vieilles fig en métal V2 qui m’excite le pinceau.

Je vais sans doute aussi convertir et peindre quelques figurines de Drukharis et de Death Guard pour accompagner mes armées de 40K
J’ai aussi fortement envie de faire des Hybrid Genestealer, ainsi que des Skitarii !
Et forcément, les deux forces dans la boîte de Rogue Trader me font très envie !


Et puis des orks aussi, pourquoi pas !

Girouette ?

Oui, totalement ! J’aime passer d’un projet à l’autre, et je ne m’amuse plus à peindre une armée entière. Je préfère passer plus de temps sur chaque figurine, que chacune d’elles raconte une histoire, soit unique et m’appartienne !
Avec ce format, je peux me permettre de me lancer dans des petits projets et de les mener jusqu’au bout avant de continuer autre chose !
Il y a tant de nouvelles sorties GW qui me font envie, mais je ne me lance pas car je ne compte pas me monter une armée entière !
Ce sera désormais possible (oui, je suis faible …)

En conclusion, j’ai très envie de croire en Kill Team ! J’espère que le jeu sera bien suivi par GW, que nous aurons régulièrement des sorties, que ce soient des boîtes de jeu complet comme Rogue Trader ou des packs de décors avec règles spéciales. A n’en pas douter, les nouvelles armées à sortir seront accompagnées de leur fiche Kill Team. A moins que ce ne soit le contraire, comme les Rogue Trader qui seront accompagné d’un mini codex 😉

Oui, Kill Team est avant tout un prétexte à (acheter) collectionner, assembler et peindre des figurines !
Le jeu motive la peinture et l’aboutissement des projet, l’envie de peindre motive à jouer ! C’est un cercle vertueux

3 réponses sur “[Kill Team] Pourquoi j’ai envie d’y jouer ?”

  1. Après une partie de Kill Team, je ne suis pas totalement emballé. Par contre, tester ce mode de jeu sur une partie de 40k « classique » me botte bien ! (En supprimant la règle de trauma et en gardant les phases psy et les règles de moral de 40k)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *