[Paint of the week] le Crystal Brush

Le Crystal Brush est un concours de peinture de figurine organisé annuellement aux Etats-Unis dans le cadre de l’Adepticon.

L’Adepticon se pose comme « la première convention mondiale du wargame », ça pose son sujet. Initié en 2002 avec une centaine de personnes présentes, nous sommes aujourd’hui sur des chiffres de fréquentation qui dépasse les 4’500  individus. Avec ces 100 exposants, des séminaires techniques avec les peintres les plus titrés, des cours de jeux pour quasiment tous les systèmes du marché encadré par des vainqueurs de tournois, cet évènement « sold out » en autant de temps qu’un concert de Rammstein propose un concours de peinture à la démesure du reste….

Le Crystal Brush se subdivise en 7 catégories, que l’on retrouve également au Golden démon organisé par GW : single fantasy, single sci-fi ; unité ; monstre/véhicule ; large scale (sorte de catégorie open) ; diorama et buste. Le top 3 de chaque catégorie se voit décerné un trophée en cristal et l’or dans chaque catégorie empoche également 200$.

Les médailles d’or de chaque catégorie se disputent ensuite le top 3 global avec des récompenses de 1’000, 2’000 et 10’000 $ pour le grand gagnant du concours.

Un certain Jeremie Bonamant Teboul a trusté cette place en 2013 avec cette composition :

Rouge et turquoise ca va vraiment avec tout…cette seule image permet de mettre en lumière l’incroyable niveau d’excellence de ce concours où les artistes peuvent laisser libre court à leur créativité sans avoir à rentrer dans les canons d’une marque spécifique.

Certaines des scènes les plus inspirantes de ces dernières années ont été présentées au Crystal brush : ici ce garage ork par Enrique Velasco en 2014 : 

Les couleurs, les textures, l’humour de la composition…nous parlons ici ni plus ni moins d’un tableau en 3D.

En 2017, 2 véritables claques visuelles ont été présentées : ce diorama où un comte vampire réaffirme son allégeance à Nagash par Michal Pisarski

La conversion de Nagash sur son trône, dont les détails à eux seuls peuvent faire l’objet d’une thèse, le traitement de la lumière, la qualité du NMM….cette composition prend la première place diorama de l’édition 2017.

Voici la deuxième place de cette catégorie très disputée : magicien d’Oz par Francesco farabi, argent en 2017 pour ce diorama 

Il m’est déjà difficile de devoir choisir un échantillon représentatif pour illustrer cet article de présentation du Crystal Brush, tant la qualité et l’originalité des œuvres est grande…. je n’ose donc même pas imaginer la pression que peuvent ressentir les juges du concours.

Je terminerai cette rapide présentation du Crystal Brush par ce diorama, or et grand gagnant de 2018 réalisé par Michal Pisarski, qui nous propose une interprétation des 4 cavaliers de l’apocalypse :

Au même titre qu’un tableau de maître, cette seule scène justifie de parler du crystal brush, qui permet de libérer la créativité des peintres pour livrer une œuvre totale, tant par la sculpture, la peinture, la composition, le choix des références. 

Nous avons souvent dit que pour progresser, il faut s’inspirer des meilleurs et consulter les ressources ou elles se trouvent. Pour moi, le crystal brush représente la crème du gratin de la peinture de figurine de jeu ou plus large et je vous invite à visiter le site et consulter les images des sujets victorieux, véritable bonheur pour les yeux et l’âme de nous autres hobbyistes….

Vous trouverez d’avantage d’information sur le site du concours :

celui de l’Adepticon :

et bien sûr sur la galerie en ligne Cool Mini Or Not

La Blouse, aka, le gentleman de la figurine, vous salue bien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *