[Paint of the Week] Thorn Moon Crusade

Hello les gens, aujourd’hui c’est moi qui me tape le [Paint of the Week]. Et comme je suis monomaniaque, aujourd’hui comme tous les jours, nous allons parler de l’Alpha Legion.



Bon en vrai il n’y aura pas que ma très chère vingtième légion au menu, puisque nous allons causer d’un blog assez bogoss que j’ai découvert grâce à mes réseaux d’informateurs, dont un particulièrement poilu et lupin, mais néanmoins charmant dont je tairai le nom, car il est déjà sous surveillance inquisitoriale. Il se reconnaitra.

 

 

Ce Blog se nomme Iron Sleet (https://ironsleet.com/) et je vous invite chaudement à aller y faire un tour. Il vaut le détour, aussi bien pour ses photos de figurines, que pour ses écrits. Tout du moins si vous êtes anglophone.

Ce qui m’intéresse particulièrement dans ce blog, c’est le projet appelé Thorn Moon Crusade. C’est un projet particulièrement attrayant, puisqu’il réunit plusieurs armées, quand même bien hétéroclites, au sein d’une campagne narrative, avec pour particularité que chacune de ces armées se sont vues montées et peintes pour respecter le lieu de la campagne, à savoir les lunes de Thorn.



Cela a pour gros avantage de proposer une cohérence et une esthétique génialissime à la campagne. Exit les problèmes de socles différents, les styles de peintures antinomiques, les décors mal appareillés. Ici tout est compatible parce que tout a été conçu et imaginé pour l’être.


Et en plus le niveau de peinture et de conversion est pour le moins bluffant. Ces types ne font pas les choses à moitié. On va s’attarder un peu sur le cas de cette armée de l’Alpha Légion dont je causais précédemment pour se faire une idée du bousin.

Le monsieur, en plus de disposer clairement d’un niveau de peinture d’exposition pour ses figurines de jeu, peut également se targuer d’avoir un excellent niveau de conversion. J’adore particulièrement le fait que son armée soit une horde dépareillée, composée de tout et n’importe quoi, allant de marines, en passant par du Mechanicum, et en finissant par des agents humains plus ou moins mutés.


Il nous explique que tout a été pensé pour coller à l’esthétique de la campagne, aussi bien le weathering, que les mutations dues aux radiations de la lune, ou le fluff de la bande. Même les teintes et les filtres ont été travaillés pour s’harmoniser avec les tables de jeux et les figurines des autres armées en places.



Et cette bande variée, ne comporte pas que des pièces « classiques », on y voit également des très belles pièces, dont je n’ai pas trouvé l’utilité en jeu, et qui sont donc, à priori, uniquement là pour ajouter de l’identité visuelle de l’armée. Je pense bien évidemment à cette énorme machine rouillée, ou à cette Hydre enchaînée et tractée au combat grâce à un petit véhicule de chantier en mauvais état.


On a par ailleurs ici, une parfaite utilisation des kits de Primaris pour créer des Space Marines du Chaos True Scale. Un exemple à suivre pour moi qui me suis lancé dans le même projet. En bref un chef d’œuvre à mon sens, et n’oubliez pas, il ne s’agit « que » de figurines de jeu ! C’est parfaitement inconcevable un tel niveau de qualité pour du tabletop à mon échelle.


Sur ce je vous invite à aller jeter un œil à ce Blog, il mérite que vous y passiez quelques dizaines de minutes pour profiter de la vue.

A bientôt ! Et n’oubliez pas, nous sommes Alpharius et nous sommes Légion !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *